Inhalation directe ou indirecte : différences et nuances

Si vous souhaitez ressentir un hit sensationnel dans vos débuts en vape, vous devez d’abord commencer par connaître l’inhalation vapotage qui vous irait le mieux que ce soit une inhalation directe ou indirecte.

Inhalation directe ou indirecte ? Pourquoi choisir entre les deux ?

Les différents types d’inhalation que ce soit directe ou indirecte ont une influence sur la perception de la vape. Le vapoteur doit choisir parmi ces deux techniques différentes en se basant sur son goût mais également sur son humeur. Vous devez savoir que les techniques d’inhalation de la vapeur donnent un rendu plus maîtrisé de celle-ci. Sachez également que certains préparatifs sont obligatoires si vous souhaitez jouir intensément du hit procuré par ces techniques de vape. Dans ce sens, vous devez connaître les paramètres qui vont avec la vape que vous voulez avoir. De plus, sachez que le fait d’inhaler vous permet d’accentuer les effets ressentis.

La technique d’inhalation indirecte et ses spécificités

L’inhalation indirecte est la technique qui est la plus pratiquée par les fumeurs de cigarette. Pour faire simple, il s’agit d’aspirer de la fumée, de la laisser quelque temps en bouche avant de la laisser passer dans les poumons. Elle reste une technique quasi-instinctive car il faut savoir que la fumée qui passe à travers le filtre requiert une dépression non négligeable. De plus, faire une inhalation indirecte est la technique la plus utilisée par les vapoteurs qu’ils soient expérimentés ou débutants. Par ailleurs, vous pouvez pratiquer des variantes de cette technique comme inhaler la fumée pendant l’allumage ou encore garder la fumée en bouche pour faire des ronds de fumée.

La technique d’inhalation directe et ses spécificités

L’inhalation directe est la technique qui est couramment employée par ceux qui fument du chicha. Pour cette technique, vous devez inhaler la fumée directement dans vos poumons sans la garder en bouche. C’est le même geste que lorsque vous aspirez à l’aide d’une paille. Cette méthode d’inhalation est employée en général par les vapoteurs plus expérimentés. Sachez que vous ne pouvez pas le faire si vous n’avez pas le matériel adéquat et puissant avec des airflows ou arrivées d’air larges pour que l’air y passe facilement et que la vapeur produit soit également importante. Dans le cas contraire, si votre matériel n’est pas adapté, vous risquez de subir des remontées de liquides, ou bien une gêne au niveau de la gorge qui pourra favoriser l’apparition d’une toux.

Comment diminuer la sensation de hit ?
Conseils pour vapoter efficacement